EQ6 Modifications du système de réglage en altitude

par Brice Grassindernière révision le 08/04/2009

Edit admin : suite a un soucis de liens avec les images présente dans cette page, l’article est déplacé dans les archives

But de la manœuvre :Beaucoup l’on constaté sur leur monture, le système de réglage en altitude n’est pas très confortable.En général, il est très dur, les vis de réglage sont de mauvaise qualité et se tordent souvent, le principe de goupilles de ces dernières donne _certes_ de la force mais n’est pas très ergonomique et enfin la position de la buttée où les vis prennent appui est “optimisée” pour une latitude d’environ 30°.Dans un souci de confort mais aussi parce que de ce système découle une bonne mise en station, nous allons revoir tout le système et l’adapter à “nos latitudes”.Il convient donc de démonter la tête de la monture de sa base, ajouter un nouveau talon correspondant à nos latitudes et changer les vis de réglages.Un petit réglage de contrainte permettra en plus d’avoir une plus grande fluidité du mouvement haut/bas.

Outillage nécessaire :

• Tourne-vis de taille moyenne (~5mm)

• Tourne-vis petit (~3mm)

• Clé Allen 3mm

• Clé Allen 2mm

• Clé à pipe #16

• Clé à pipe #17

• Pince large (>60mm)

• Perceuse• Foret (6mm dans notre cas)

Autre matériel :

• Graisse mécanique généraliste

• Colle cyanoacrylate

• Talon, de préférence dans un alliage/métal dur

• 2 vis M6×40 (pour notre cas, en fonction du talon)

• 2 écrous nylstop M6

• 2 rondelles frein M6

• Une paire de nouvelles vis de réglage, de préférence en inox*********

1._ Démontage de l’axe d’AD …Cette opération n’est pas obligatoire, mais très vivement conseillée car lors de la pose du talon il faudra percer la base de la monture et donc des copeaux risques de s’infiltrer un l’intérieur et de finir tôt ou tard dans les roulements juste au dessus.Exemple _un peu extrême mais réaliste_ du résultat après opérations et en calfeutrant tout l’intérieur du corps.Si vous êtes prêt, allons-y :Dévisser le viseur polaire.A noter qu’il n’y a aucune vis à toucher pour cela, même si cela peut sembler dur.

Retirer les vis qui maintiennent l’anneau de protection arrière.Sur cette vue il s’agit d’une monture EQ6 Pro GoTo, peut-être que sur la votre l’anneau n’est pas fixé exactement de la même manière.

Retirez l’anneau de protection arrière.

Dévisser la vis de maintien du frein d’AD.

Retirer la manette et tourner de un ou deux tours la vis d’appui afin de laisser un jeu suffisant.

Dévisser les vis de blocage de l’écrou d’AD à l’aide d’une clé Allen jusqu’à ce qu’elles affleurent de la surface de l’écrou mais sans dépasser.Attention, il y en a 4 et pas 3 comme on pourrait le supposer.

Dévisser l’écrou de serrage du train de roulement d’AD.En général celui-ci est très fortement serré, une pince est nécessaire. Afin de ne pas abîmer la surface de l’écrou vous pouvez placer un chiffon entre ce dernier et la pince.Attention, en déposant l’écrou, le roulement conique risque de venir avec ou de sortir tout seul car il n’est plus maintenu.Mais il faut retirer celui-ci.Faire attention à le placer temporairement dans un endroit propre afin que des impuretés ne viennent pas à se coller à la graisse.

Sortir l’axe d’AD par le haut.Prendre garde à bien tirer dans l’axe en délestant le poids de la tête de la monture afin de ne pas marquer l’axe et de ne pas se retrouver coincé en travers.A noter qu’en fonction de la manière où se passe l’opération et de certaines variables “aléatoires”, il est possible que le roulement droit se trouvant dans le corps d’AD sorte aussi. Pas de panique, il n’y a rien de méchant; il faudra juste le remettre en place au moment du remontage.De la même manière que pour le roulement conique, placer la tête de la monture dans un endroit propre ou/et avec un sac plastique dessus afin d’éviter qu’elle attrape des impuretés.

L’axe d’AD est maintenant démonté.*********

2._ Démontage du système de réglage en altitude …

Cette opération commence par la dépose des caches latéraux car nous n’avons pas accès à l’axe lui-même directement.Ces caches en plastique (épaisseur ~15 ou 20/10mm) sont collés avec une colle de type “néoprène” mais tout de même assez dure, comme les techniciens de Synta savent la faire…Il n’y a pas vraiment une manière optimale de réaliser l’opération, le degré de rigidité des caches étant très variable, tout comme la quantité de colle. Moins il y a de celle-ci, plus il sera facile de passer une lame de cutter au dessous des caches pour les décoller. Un sèche-cheveux, voir un décapeur thermique peut être utilisé afin de rendre les caches moins cassants et de ramollir la colle mais risque par la même de les déformer et de détériorer la peinture.Pour faciliter la dépose des caches, commencer pas retirer l’indicateur d’altitude :

On ne risquera pas de les tordre après cela.

Et voici ce qu’il y a derrière.Je vous épargne les images de la dépose de mes caches; une vraie boucherie pour mon cas ! Comme vous le constatez, il y avait beaucoup de colle…Bonne chance !

Ensuite dévisser les trois vis de serrage servant à régler la friction de la rotation en altitude, côté Ouest.

Dévisser le contre-écrou de l’axe, côté Est.Noter que j’ai utilisé une clé plate, mais c’est uniquement pour la photo’; une clé à pipe est bien plus adéquate.

Dévisser la vis coter Ouest.

Remarque similaire concernant la clé plate, surtout que de ce côté c’est en général serré très fortement.

Dégager la vis par le côté Ouest.Dévisser les vis de réglage en altitude et il est possible de sortir par le haut le corps d’AD.Attention, il y a deux larges rondelles en plastiques et une en métal positionné sur les flancs de la partie intérieure. Les mettre de côté, nous en aurons besoin lors du remontage.Le démontage du système de réglage en altitude est maintenant terminé.*********3._ Correction de l’axe de rotation en altitude …Dans certains cas, l’alésage traversant le corps d’AD n’est pas vraiment au bon diamètre, pas vraiment perpendiculaire aux bords du corps, etc. Cela fait partie des approximations d’usinage de la part de Synta.Rien de grave ! Il est tout à fait possible d’y remédier, surtout qu’en grande majorité, la vis servant d’axe de rotation est au bon diamètre :

L’opération consiste à réaléser le corps au diamètre M12 afin d’y placer un insert en cuivre ou laiton de 12/10mm. De cette manière la vis rentrera parfaitement dans le nouvel alésage et en plus les frictions diminueront en faveur du frottement aluminium sur cuivre/laiton.Cependant, si vous jugez que tout est correct sur votre monture, vous pouvez passer directement à l’étape suivante.

Aléser au nouveau diamètre (M12 pour notre cas).

Vérifier tout de même de ne pas faire pire !Ici, une perceuse sur colonne est utilisée; quasiment aucun risque que cela soit de travers.

Découper un bout de tube 12/10mm à la largeur du corps, plus quelques centièmes afin de pouvoir limer soigneusement les extrémités.

Insérer le tube 12/10mm dans le nouvel alésage.Normalement, cela doit rentrer presque en force, gage qu’il n’y a pas de jeux.Voilà, la correction de l’axe est terminée.À noter que cette opération de correction n’est qu’un exemple et se veut simple à réaliser. Si la mécanique ne vous est pas inconnue, vous pouvez optimiser le système de rotation d’une manière différente.Par exemple, il est possible de remplacer l’insert en cuivre/laiton par un roulement :

Ici, un roulement série 62000 (10mm intérieur) est inséré afin de recevoir la vis M10 servant d’axe à l’origine.Une entretoise est nécessaire au centre du corps ainsi que deux rondelles M10/12 sur le
s extérieurs afin de bloquer le tout.*********4._ Pose du nouveau talon …Le talon est donc une nouvelle butée à ajouter afin d’obtenir un appui des vis optimum pour une latitude dans nos contrées, à savoir environ 45°. Il convient donc de le positionner du côté Sud par rapport à la butée d’origine qui est optimale pour une latitude d’environ 30°.Dans le but de simplifier les

démarches, voici les plans de l’exemple que nous avons retenu :

Ceci n’est qu’un exemple, en respectant les limites imposées localement, il est possible d’en faire un différent.À noter que la partie concave du dessous est là pour que le talon se positionne au mieux sur l’arrondi du corps.

Commencer par légèrement poncer l’endroit où va se positionner le talon.Rappel : Ce dernier doit se positionner tout contre la butée d’origine afin de juste compenser les 15° manquants.

Coller le talon avec de la colle cyanoacrylate à la position voulue.Bien appuyer pendant quelques secondes, cela durcit très vite.

Percer le fond du corps en se servant des alésages du talon comme guide.Avec un bon foret, il est possible de percer directement au même diamètre que l’alésage car la fonte d’aluminium composant le corps est relativement tendre.

En passant par la lumière latérale dans le corps, positionner les écrous et visser les deux vis bien fortement.A noter que nous avons placé une rondelle frein sous chaque écrou et que nous avons utilisé des écrous nylstop afin d’être certain que le talon ne se désert pas dans le temps.Faire un nettoyage complet de l’intérieur du corps, en allant bien dans les coins ^.^

Le nouveau talon est maintenant en place.

*********

5._ Remontage du système de réglage en altitude …Normalement, lors du démontage vous avez récupéré les éléments du système de réglage de friction :

Le mieux est de les nettoyer avant de les remonter afin d’avoir une friction bien linéaire.

Ensuite positionner la rondelle en plastique la plus grande sur le coté lisse du corps, avec une bonne couche de graisse entre elle et le corps pour que cela glisse bien et aussi un peu de graisse à l’extérieur afin de minimiser les frottements sur la potence.

Retourner le corps et positionner la rondelle en plastique sous celle en métal, avec de graisse entre chaque élément.À noter qu’il ne faut pas mettre de graisse sur l’extérieur de la rondelle en métal puisque les vis de réglage du système vont venir appuyer dessus (on peut voir les marques).

Préparer la partie basse à recevoir le corps.Positionner les nouvelles vis de réglage avec leurs molettes ergonomiques; la plus petite du coté Sud et la plus grande du coté Nord.À noter une petite personnalisation de la tête de vis côté Nord; elle reçoit un écrou borgne afin de mieux glisser sur le talon d’origine. Côté Sud, la tête de vis a été soigneusement polie pour qu’elle glisse bien sur le talon en inox mais rien n’a été ajouté, car cela limiterait trop la position minimale en latitude. Une solution plus perfectionnée reste cependant possible; coller une bille de diamètre légèrement inférieur à 9mm afin que cela ne gêne pas pour sortir la vis de réglage coté Sud.Emmancher le corps dans l’autre partie en vérifiant de bien positionner les rondelles en plastiques et celle en métal.

Replacer coté Est la vis servant d’axe de rotation en traversant tous les éléments.Tourner légèrement en vissant afin qu’elle commence à entrer dans le filetage opposé.

Serrer la vis faisant office d’axe. Fermemant mais sans trop forcer non plus; il ne faut pas déform
er la potence.

Visser et serrer le contre-écrou côté Ouest. Toujours relativement fermement, mais attention à ne pas foirer le filetage.

Venir positionner les vis de réglage de friction mais sans les serrer trop; la bonne dureté se trouvera avec la tête de monture remontée.

Remettre en place l’indicateur de latitude.Le système de réglage en altitude est remonté.

*********

6._ Remontage de l’axe d’AD …

Opération sensiblement inverse que le démontage de cette partie :

Prévoir de placer quelques doigts de graisse sur l’axe, et emmancher celui-ci dans le corps (tout du moins, dans le roulement se trouvant dans le corps).

Mettre quelques doigts de graisse sur la bague recevant le roulement conique.Replacer le roulement conique arrière sur l’axe et en buté dans sa bague et revisser l’écrou de serrage.À noter qu’il faut que le train de roulement soit complètement serré, c’est-à-dire sans jeux, mais qu’il n’est pas utile de trop le serrer, comme c’est souvent le cas d’origine. Autant en profiter pour ajuster le serrage et trouver un bon compromis entre “serré” et “trop serré”. La monture doit tourner librement sur l’axe d’AD.

Une fois le bon serrage trouvé, serrer les 4 vis de blocage de l’écrou.

Remonter la manette de frein d’AD.

Serrer la vis de blocage du frein d’AD.A noter que vous pouvez choisir une position optimale de la manette, souvent mal positionné d’origine car elle vient serrer sous son poids, en faisant attention que cela ne bute pas quelque part lors d’un tour complet de l’AD.

Repositionner l’anneau de protection arrière.

Revisser les 3 vis qui maintiennent l’anneau en place.

Revisser le viseur polaire.La monture est maintenant complètement remonté.

En jouant sur les nouvelles vis de réglage d’altitude et en bougeant la tête de la monture à la main, trouver le bon réglage de la friction avec les 3 vis autour de l’axe de rotation en tournant toutes les vis de la même façon afin d’avoir une pression répartie de manière homogène.À noter que cette opération peut aussi être faite monture en charge, ou même en fonction de la charge. Il est aussi possible de remplacer les 3 vis de réglage de friction par des vis à tête papillon afin de faciliter la manipulation.Enfin, il est possible de remettre en place les caches d’origine, ou bien d’en fabriquer d’autres.Voilà, vous avez maintenant une monture agréable à positionner et la mise en station sera du vrai bonheur !

3 Comments

  1. Bonjour
    Ayant moi-même une monture EQ6, j’ai constaté ce même probléme de réglage peu franc en Latitude.
    J’attends donc que vos photos puissent réaparaîtres pour regarder quelle réponse vous y avez apportée.
    Merci
    J.A.

  2. Bonjour,
    Ayant des problèmes avec les vis d’altitude de ma monture Sirius (clone de l’HEQ5), je voudrais y remédier en faisant la modification mécanique comme sur cet article. Malheureusement les photos de l’opération n’apparaissent pas dans l’article, et elles me seraient bien utiles pour éviter de faire une c…ie en voulant faire cette modif sur ma monture. Vous serait-il possible de me les communiquer ?
    Merci d’avance,
    Cordialement,
    Michel.

Laisser un commentaire