introduction à l’informatique astro


Architecture informatique astro

Je vous propose sur ce dossier d’élaborer une mini architecture informatique  idéale pour l’astronomie
Nous prendrons le cas  d’un observatoire à domicile, ou d’une installation semi dure
L’idée est de pouvoir piloter son matériel astronomique depuis chez soi en mode semi automatique, c’est dire une présence à coté de télescope pour lancer « l’usine » et replis vers son PC domestique (au chaud) pour télé-surveillance.
Pré-requis :
Un pc portable (sur le setup astro ou dans l’observatoire)
Un Pc fixe ou un portable « domestique »
Une box paramétrée en mode « routeur »

Petit lexique :

Une box : cela peut être une freebox, une live box, une bbox bref ce sont les boitier adsl qui on « envahis » nos maison.

Routeur : c’est une mode des box : il permet deux choses, distribuer l’internet à tous les pc connectés ou permettre aux différents pc de communiquer entre eux.

Adresse IP : une adresse ip est un sorte de « n° de téléphone » propre à chaque pc qui lui sert a etre identifier et communiquer sur un réseau

pour conaitre son adresse ip :

Exécutez la séquence suivante :
Tapez sur la touche windows + la touche R (équivalent à la fonction exécuter)

puis dans la fenêtre dos tapez

Une adresse IP se compose de 4 series de nombre de trois chiffres max exemple

192.168.0.1

Il y a les IP dynamique et les IP fixe.

Dans un réseau domestique ou la box est configurée en mode routeur, ces adresses sont attribué automatiquement par la box

Adresse Mac : une adresse mac est une sorte identifiant matérielle d’une carte réseau

Cela se présente sous cette forme : 5E:FF:56:A2:AF:15

Le premier point est de faire en sorte que tous les PCs de la maison soient sous le même groupe de travail.
Un groupe de travail en informatique c’est comme une pièce ‘virtuelle’ ou l’on met tout les PC ensembles
Les PCs qui sont dans le même groupe de travail, se « voient » entre eux et peuvent « parler » entre eux.
Si deux pc sont situés dans deux groupes de travail différent, ils sont considérés comme étant dans deux espaces différents, ils ne peuvent donc pas communiquer entre eux.
Nous allons donc commencer par mettre tous nos PC dans la même pièce, cad, dans le même groupe de travail
Cliquez sur démarrer
Sélectionner poste de travail et / ou panneau de configuration
Si nécessaire (si le pc propose le choix) cliquez sur « affichage classique »
Puis sélectionnez l’icone « système »

Cliquez sur l’onglet « nom de l’ordinateur »

Et donnez et nom ajusté et assigner un nom de groupe de travail
Retenez le bien car il faudra mettre le même non de GDT a tous les pc de la maison.

Ce nom peut etre n’importe quoi, il faut qu’il soit en majuscule, sans espace et sans caractère accentué ou signe ( !+-*$£ etc)

et surtout un GDT doit obligatoirement avoir un nom différent du PC sinon ça marche pas.

exemple  GDT  : PROXIMA

le PC dans le bureau peut s’appeler pc-fredo ou proxima-one (c’est différent de proxima) mais pas proxima tout court

Il faut redémarrer après chaque renommage
Une fois fait, vos pc sont sous le même groupe et peuvent communiquer entre eux…

Configurer intelligemment le reseau

Il faut vous vous assuriez que votre box est en mode routeur
Le mode routeur est une sorte de réseau interne que est géré par la box
Pour configurer le mode routeur de votre box cela dépend de votre fournisseur
Référez vous à vos mode d’emplois ou vos supports.
D’une manière générale si vos deux  pc (ou plus) peuvent se connecter en même temps sur internet, alors votre box est déjà configurée en mode routeur


Optionnel car confortable mais pas obligatoire :
Par default, les routeurs sont programmés pour donner une adresse dynamique
En gros il donne une adresse qui n’est pas forcement la même d’une fois à l’autre
Un jour votre pc peut récupèrer l’adresse 192.168.0.1, le suivant  192.168.0.3
Sans rentrer dans les détails car c’est un peut compliqué, les adresses domestiques commencent généralement par 192.168.0.xxx ou 192.168.1.xxx
Il peut être considérablement pratique que tel ou tel PC dispose toujours de le même adresse de façon a ce nous puissions le joindre toujours de la même façon. Ce n’est pas obligatoire mais juste pratique
Par exemple on peut déterminer que le pc « maison » aura toujours l’adresse 192.168.0.10 et le pc ‘observatoire’ 192.168.0.20
On choisit des adresses faciles à retenir.
Pour configurer une adresse statique il ya plusieurs méthodes mais la plus intelligente est la configuration du routeur : on lui indique tel pc = tel adresse IP
Cette opération est également variable selon les Box mais le principe est le même
Il faut récupérer les adresses MAC de tous les PC
Comment faire ?
On va jouer aux informaticiens :
Exécutez la séquence suivante :
Tapez sur la touche windows + la touche R (équivalent à la fonction exécuter)

Dans la fenêtre : tapez  CMD : cela a pour effet d’ouvrir un fenêtre DOS (noir)Dans cette fenêtre tapez la commande suivante

ipconfig /all puis appuyez sur entrée

Ceci devrait afficher quelques chose comme ceci : (j’ai flouté certaines informations perso sensible)

Recopier sur un papier l’adresse Physique de votre machine (celle qui est séparé par des -)

adressemac
Refaite la même manipe sur tous les pc que vous souhaitez configurer
Ensuite, rendez vous sur le page de gestion de votre box.
J’utilise ici la page de configuration de la freebox v5. Pour les autres box, le principe est identique mais peut considérablement varier dans sa présentation, voir dans les intitulés


Cliquez sur internet


Cliquez sur configurer mon routeur
Puis rendez vous sur ‘baux DHCP permanents’

Mettez vos adresses mac dans la section ad hoc et attribuez l’adresse IP que vous souhaitez dans la section qui va bien
Validez et redémarrez votre box (débrancher rebrancher le secteur) et éteignez / rallumez tous les PC impacté par la manipe
Nous allons vérifier que cela a bien fonctionné.
Tapez  ctrl + e (exécuter)
Tapez CMD
Puis dans la fenêtre DOS tapez  ping 192.168.0.x (ou x représente le chiffre terminal de  l’adresse de votre autre PC)
Et inversement depuis l’autre PC
Si tout va bien vous devriez voir apparaitre ceci
ping

 

Fin de la parenthèse sur les IP fixe

Nous allons maintenant créer un « partage » : c’est un dossier qui sera « vu » par les autres ordinateurs du groupe de travail, ou vous pourrez échanger des images, musiques, tout ce que vous voulez

  1. Cliquez avec le bouton droit sur le dossier ou le lecteur que vous voulez partager, puis cliquez sur Partage et sécurité.
  2. Cliquez sur Partager ce dossier.
  3. Choisissez les autres options souhaitées, puis cliquez sur OK.

Exemple
On créé un répertoire « partage »


Clique droit puis donnez un nom de partage (le nom tel qu’il apparaîtra sur les pc de votre réseau domestique)

Définissez les autorisations (qui peut faire quoi)
L’image ci-dessous n’est qu’un exemple, car je souhaite que les pc de mon réseau puissent copier des images dans ce dossier et par conséquent j’ai donné les droits en écriture

Vous avez donc créé votre premier répertoire partagé
Une petite main doit apparaitre sous l’icône pour signifier que le partage est activé sur ce dossier (et seulement sur ce dossiers, les autres ne sont pas impactés)
Nous allons donc maintenant le « monter » sur le pc qui doit y accéder
Il y a plein de méthode possible
Je vais en énumérer que deux
Faite le raccourci clavier windows + r ou aller dans demarrer -> executer
Dans la fenêtre qui apparaît, tapez le nom (ou l’adresse IP) de l’ordinateur distant (précédé par deux \\ et le nom du répertoire que vous avez partagé
Dans mon cas : \\proxima\partage

ou


Les deux se valent mais si vous n’estes pas en IP fixe, il sera plus facile de renseigner le nom du pc a atteindre : le routeur se charge en principe de faire la inter-connexion entre le nom et l’IP
NB en informatique \\ signifie « réseau » et \ signifie « répertoire » ou « dossier »
Si tout est bien paramétré, une fenêtre affichant le contenu du répertoire distant devrait apparaitre
Attention aux erreurs de syntaxe : il faut du « zéro faute » sinon les manœuvres échouent
Vous pouvez donc désormais échanger des fichiers avec votre portable ou les autres pc de votre famille

Prise en main à distance

C’est une étape spectaculaire qui consiste à piloter le PC distant depuis son pc de bureau – par exemple- comme si nous etions en fasse de ce dernier.

Il existe de tas de logiciel vous proposant ce genre de service, beaucoup de monde les utilisent tout en ignorant que windows proposent nativement ce genre de service et surtout (pour une fois) que le logiciel interne est -de loin- le plus performant que toute les solutions tierce

Prérequis : Il faut windows XP pro ou ultérieur. La version familiale n’est pas supportée
Toutes les versions ultérieures de Windows prennent en charge ce protocole
Et il faut que les sessions des utilisateurs locaux soient protégées par un mot de passe. Il peut être simple, voir simpliste mais c’est obligatoire sinon ça ne marchera pas

Allez dans les panneaux de configuration, icône « système »
Onglet utilisation a distance


Cochez les cases comme suit. Si vous avez vista ou seven, acceptez les demandes de connections des versions antérieure.
faites la même chose sur tout les pc que souhaitez contrôler
Une fois fait (pas la peine de redémarrer)
Faites ctrl +r
Et tapez « mstsc »

NB Derrière ce nom barbare se cache une fonction ultrapuissante de windows basé sur « terminal server » sans entrer dans les détails, c’est le nom du service qui vous permet de prendre la main sur l’ordinateur distant
Après avoir cliqué sur entré voici ce qui apparait :

Dans la case blanche, saisissez le nom (ou l’adresse IP) du pc que vous voulez contrôler
Dans mon cas « proxima »

NB : les adresse IP fonctionnent souvent plus facilement que le nom de PC, je ne rentre pas dans les détails du pourquoi du comment, c’est assez compliqué à détailler, donc si vous avez de soucis avec le nom, essayez l’adresse IP)

Puis cliquez sur « option »

Tapez le nom d’utilisateur
Et cliquez sur la case (pour éviter d’avoir à le retaper les fois suivante) nous verrons la section « paramètres de connexion » a la fin
Cliquez sur l’onglet affichage

En général le programme astro affichent de nombreuses palettes et barre d’outils : il convient, si vous le souhaitez, de maximiser la surface d’affichage à son maximum
Sur certaine version de ce programme et notamment quand ce dernier détecte plusieurs écrans sur votre ordinateur local (celui qui prend le contrôle), le programme peut proposer d’utiliser tous les écrans locaux, personnellement disposant de deux grands écran, j’accède à cette demande avec plaisir mer permettant de surveiller attentivement tous les paramètres des acquisitions
Dans l’onglet  la section couleur

C’est quelques choses de délicat :
Plus vous affichez de couleur plus le rapatriement des images est lent mais plus la qualité est bonne et inversement
Si vous avez une bonne connexion entre les pc n’hésitez pas a choisir le maxi, surtout pour les images astro, par nature subtile, c’est un bon choix
La case « affichez la barre de connexion »….. est à cliquez car cela affiche un onglet qui rappelle que vous êtes en mode prise en main, il permet en outre de « demaximiser » la fenêtre en cas de besoin, si on doit intervenir sur le machine locale par exemple
Dans l’onglet ressource locale
Cliquez comme suit
Pas la peine de s’attarder sur l’onglet programme
En revanche cliquez sur l’onglet Avancé
Et cliquez comme suit
Pour finir cliquez comme suit dans l’onglet connexion
Enfin revenez à l’onglet de départ « général » et dans la section
Paramètres de connexion cliquez sur enregistrez sous et enregistrez sur le bureau votre module de connexion : à l’avenir vous n’aurez qu’à double cliquer sur l’icône pour relancer la connexion avec tous les paramètres que vous avez sélectionnés

Relier son Pc ‘astro’ au réseau domestique
Trois possibilités
Le Wifi
Le CPL
Le RJ45
Le Wifi :
c’est une solution la plus aléatoire, surtout du coté des performances, mais ces derniers peuvent être excellente selon les conditions.
Mais de façon générale quand on sort de la maison ; la qualité de la réception et donc les performances décroit drastiquement
Je ne recommande pas cette solution, elle est cependant fonctionnelle la plupart du temps
Le réseau RJ45 :
Si vos cartes réseau le permettent, les câbles réseau rj45 permettent un débit maximal théorique de … 1Gb seconde ce qui donne un débit maxi théorique de 100Mo/s…. la plus part des disque dur de portable ne vont pas au-delà de 30mo/s , le réseau fonctionne plus vite que le disque dur. Pour la prise en main a distance et le rapatriement des images c’est évidement la solution la plus performante, et de loin, mais elle souffre d’un handicap : il a un fil en plus qui part du jardin et traverse la maison jusqu’à la box
D’expérience, cette option est hautement désapprouvé par les compagnes / épouses
Reste la solution qui a le meilleurs rapporte performance / ergonomie : le CPL
Le CPL :
Courant porteur en ligne consiste en une pise de courant : il y a une sortie 230v d’un coté et une prise RJ45 de l’autre : la prise multiplex l’information réseau dans le courant électrique de la maison. A l’autre bout il faut une seconde prise CPL  à proximité de la box pour interpréter et décrypter le signale mélangé au courant électrique
Coté performance les meilleurs boitiers fournissent un débit théorique maxi de 500mb/s soit moitié moins que le Rj45 : cela reste considérable et très largement suffisant pour nos besoins
Mais il convient d’apporter des nuances : le CPL fonctionne d’autant mieux que l’installation électrique est récente et que la ligne est directe :
exemple : si le CPL du télescope est sur le même fusible que le CPL de l’ordinateur du bureau ce sera d’autant mieux, plus rapide, en revanche su cela passe (par exemple) par deux tableaux distinct, cela ralenti fortement
Personnellement je suis dans ce cas de figure : mais j’ai quand même un débit  de 35mb/s  ce qui est parfaitement suffisant pour une prise en main de très bonne qualité
voila, bon courrage.
un jour vous serez en mesure de paramétrer un réseaux informatique astro comme celui ci 🙂

2 Comments

  1. Ce sujet tombe plus qu’a pic et, enfin, compréhensif!!!!!!
    pensez-vous qu’une configuration: PC MAISON——–RJ45————-PC OBSERVATOIRE, liaison filaire des deux PCs, est réalisable.

    Merci de vos conseils

    Cordialement
    Yvon

    • oui
      toute fois il y a des prérequis: je ferai un article dédié a ce sujet
      mais en gros c’est possible
      la encore il faut que les deux pc fassent partie du même groupe de travail, toute fois l’aspect « Ip » se complique
      heureusement vous pouvez « attaquer » l’autre pc via son nom, ce qui évite de jongler avec des adresse IP

Laisser un commentaire