Cartes spéciales de pollution lumineuse astrophoto France

Bonjour. les cartes de pollution lumineuse de cette page ne seront plus mises à jours.
Merci d’aller sur les pages de la pollution lumineuse européenne

http://www.avex-asso.org/dossiers/wordpress/?page_id=3273&lang=fr_FR

Hello. light pollution maps on this page will not be updates .
Thank you to go to the pages of the EUROPEAN light pollution

http://www.avex-asso.org/dossiers/wordpress/?page_id=3273&lang=en_GB#

Présentation

© AVEX 2011 / Frédéric Tapissier 

Les cartes astrophotos se distinguent des cartes dites « visuelles » par leur indice de représentation considérablement renforcé. En effet l’hyper sensibilité des caméras d’astronomie, cumulé aux long temps de pose rend cette discipline particulièrement vulnérable à la pollution lumineuse sur le ciel.

Les cartes astrophoto 2011 se différencie des précédentes versions sur plusieurs points :

1.       Meilleur prise en compte des sources de pollution lumineuse (ajout de la base Corinne du taux d’urbanisation)

2. Meilleur modèle de diffusion atmosphérique

3. Rendu sensiblement plus nuancé (il était trop du type Tout ou rien)

4. Ajout des éoliennes

Les cartes de navigation rapide

cliquez sur l’image pour accéder à la page

(type googlemap)

Les cartes JPG très haute définition

cliquez sur l’image pour télecharger le pdf

 

Carte pour Google Earth

cliquez sur l’image pour télecharger le fichier googleearth

Légende

Blanc :  la photo du ciel est difficile voir impossible, de puissants filtres sont requis et seulement sur des objets spécialisés du ciel profond (nébuleuses brillantes, avec un fort contraste)

Magenta : L’astrophoto en Bande étroite est possible pour la majorité des objets du ciel profond de type h-alpha. sans filtre n’est possible qu’avec des poses courtes et donc avec
un faible rapport signal / bruit/ fond de ciel
Rouge : la Photo du ciel profond est possible, toujours largement meilleure avec filtre que sans filtre. L’emploi de filtres très sélectifs n’est plus obligatoire,
les filtres à bande moyenne (UHC) sont en revanche encore largement recommandés. Les objets du continuum (galaxie, amas) sont atteignables, mais la encore le fond de ciel monte assez vite
Orange : Selon les conditions météo l’emploi de filtre à bande large (CLS) peut suffir la majorité du temps. L’astrophoto sans filtre est possible si les poses ne sont pas trop longues
Jaune : les filtres ne sont plus obligatoires sur les nébuleuses, le rapport signal/bruit/fond de ciel commence à sensiblement s’améliorer
Vert :  les filtres ne sont plus du tout obligatoires, en toutes circonstances. Le fond de ciel apparaît sur certaines poses accentuées ou sur des secteurs précis de la sphère
Cyan : début des poses très longues sans montée excessive du fond de ciel. Attention les objets bas seront encore problématiques car entachés ici et là de dômes de pollution lumineuse
Bleu : plus de problème réel de pollution lumineuse, les SQM donnent de très bon chiffres ; les poses longues donneront des très bon résultats sauf proche de l’horizon.
Bleu nuitNoir : plus aucun souci de pollution lumineuse (n’existe pas en France)

 

tableau PDF des différentes échelle de pollution lumineuse employée

cliquez pour charger le PDF en bonne définition

 

Quelques considérations

On note qu’au vues des cartes ci-dessus la seule zone noire semble se trouver dans le Pyrénées.  Méfiance il s’agit sans doute d’un effet de bord, car la carte ne rend pas compte de la pollution lumineuse au-delà de la frontière qui pourtant existe.

Les meilleurs spots restent le plateau de millevache entre le Limousin et l’auvergne, le cantal,  certaine zone du Sud massif central (Larzac) et les alpes

 Ne perdez pas de vue que le niveau d’exigence des ces cartes est très élevés et qu’il rend compte compte de phénomène pas forcement visible à l’ œil nu d’où sont aspect dramatique

 Et surtout, comme d’habitude les extinctions des villes et villages nocturne _ après minuit par exemple _ ne sont pas rendue pour deux raisons. Cela est presque impossible a individualiser les cartes sont d’une atroce complexité, le fichier original fait 38 Go et rend ce genre de manœuvre interminable : effacer un village prends 4 heure sur la carte originale puis la déclinaison sur les différents supports (cartes PDF, cartes de navigation rapide, cartes google earth) prend une trentaine d’heure de travail avec les upload sur les sites internet.

En outre comme toujours on prévoit le pire pour garantir le meilleur : un site donne pour bleu sur cette carte est garanti « exceptionnel » pour l’astrophoto : rentrer dans des considération optimistes s’est s’exposer a de forte déception (exemple les astram qui choisissent leur lieux de vacance ave ces cartes seraient déçu de constater que leur villégiature pourtant indiqué comme Cyan sur la carte est en réalité Jaune ou rouge car le maire du village a décidé que pou pour des raisons touristique il allait garder les lumières allumées toute la nuit pour la saisons. Comme je ne veux pas avoir a répondre de genre d’impondérable je préfère être quelques peu pessimiste pour garantir le meilleur

C’est le prix de la fiabilité

16 Comments

  1. Pingback: Astrophotographie | Pearltrees

  2. A ma connaissance, la Corse fait encore parti du territoire français et pourtant elle est systématiquement exclue des cartes dites « France entière » …
    Cela est d’autant plus dommageable que le territoire Corse est des plus intéressant au plan de l’observation astronomique.
    Mais la centralisation Jacobine a encore de beaux jours devant elle …. 😀

    • en fait c’est pas la raison
      la raison c’est que le modele de calcul est basé sur la disposition physique réele des térritoire
      hors l’ile est particulièrement excentré par rapport à la métropole.
      le probleme c’est que du coup ça me multiplie presque par deux le nombre de pixel à calculer (en surface)
      j’ai déjà énormément de mal a faire le rendu du territoire sans plantage, avec la corse, c’est juste ingérable. toute fois la corse est bien incluse sur les cartes européenne, d’un resolution un peu moindre.
      entre temps mon matériel a progressé et est devenu plus puissant. donc à la prochaine mise a jour des cartes, je vous promet que l’Ile de beauté sera inétégrée

  3. Pingback: Photos Etoile dans les Alpes Maritimes ?

Laisser un commentaire