Exo Mars

Forum dédié aux échanges et au suivit des missions spatiales et la astrophysique et la cosmologie

Modérateurs : Membre du Conseil, Président

Avatar de l’utilisateur
frédogoto
Administrateur
Administrateur
Messages : 17240
Inscription : 01 avr. 2007 11:50
habite à : Paris XIX
Fonction : vice-président adm
Astrobin : http://www.astrobin.com/users/ftapissier/
Localisation : Paris
Contact :

Exo Mars

Message non lu par frédogoto » 05 juin 2019 18:55

ESA à annoncé qu'elle prépare le lancement d'ExoMars Rover 2020 sur Mars
Les préparatifs de la mission ExoMars sont en phase finale. L’ESA a fait deux annonces aujourd’hui: ExoMars Trace Gas Orbiter à changé d’orbite et a officiellement ouvert un nouveau centre de contrôle des opérations de rover (ROCC) à Turin, en Italie. ROCC controlera le déploiement du rover Rosalind Franklin à partir de l'atterrisseur Kazachok et des opérations de surface par la suite.
Avec ces annonces, ils ont posté des images sympas. La mission se dirige vers un lancement en juillet 2020 et un atterrissage en mars 2021.
Image
ExoMars Trace Gas Orbiter a eu jusqu’à présent une mission scientifique productive ( entre autre le fait ne pas trouver de méthane, ce qui est un casse-tête ). Si le lander atterrit avec succès, l'orbiteur se chargera d'un second travail: le relais de données du rover. Pour se préparer à ce travail, ExoMars TGO procédera le 15 juin à une modification subtile de son orbite qui lui permettra de rester au bon endroit au bon moment pour relayer la télémétrie du rover arrivant sur Mars. Entre-temps, ExoMars TGO effectue des tests réguliers du relais avec Curiosity, offrant ainsi aux contrôleurs de l'ESA une précieuse expérience et aux scientifiques de la NASA de récupérer davantage de données. La NASA a fourni ses paquets de radio relais Electra à l'ESA pour que tout soit aussi transparent que possible.

Pendant ce temps, le nouveau centre de contrôle des opérations Rover est un énorme bac à sable dans lequel les ingénieurs peuvent jouer. Cela ressemble beaucoup au laboratoire d'instrument In Situ du Jet Propulsion Laboratory où des ingénieurs travaillent avec des modèles de Curiosity.
Image
TEST DU DÉPLOIEMENT DE L'EXOMARS ROVER
Le mobile d'essai et l'atterrisseur sont tous deux réduits par rapport au modèle de vol.
Plusieurs modèles de rovers de différentes tailles sont testés au ROCC. Les modèles de rovers ExoMars, appelés également rovers de breadboard, sont nommés Bridget (le plus ancien développé), Bruno (le modèle complet, de masse, semblable à celui du vol, comme dans MAGGIE de Curiosity) et Bryan (le modèle complet, modèle de gravité et de masse à l'échelle de Mars). Le rover montré dans ces images est à échelle réduite (à demi-échelle, vraisemblablement) Et ne correspond pas aux photos de Bridget qui on déjà été diffusée. Il peut donc s'agir d'un autre modèle spécifiquement conçu pour les tests de déploiements.

En plus de Mars Yard, ROCC dispose d’une autre plate-forme d’essai vraiment intéressante: un deuxième bac à sable de 8 mètres carrés, monté sur une table inclinable. La table peut basculer jusqu'à 30 degrés, ce qui permet aux ingénieurs de tester la mobilité du rover dans une large gamme de conditions.
https://youtu.be/eLnXjuEaj-o

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité