La collimation d’un Schmidt-Cassegrain au moyen de SharpCap puis de Metaguide

La collimation d’un Schmidt-Cassegrain au moyen de SharpCap puis de Metaguide

© AXEL VINCENT / AVEX 2020

Le grand intérêt de Metaguide pour la collimation est sa capacité à moyenner en temps réel l’image d’une étoile sur plusieurs secondes. Cela permet de lisser les effets de la turbulence atmosphérique et fait apparaitre la figure de diffraction (figure d’Airy) pour finaliser la collimation.

1 – Utiliser SharpCap pour centrer l’ombre du miroir secondaire sur l’image d’une étoile fortement défocalisée :

  • – Lancer SharpCap et ouvrir la caméra principale (celle qui est au foyer de l’instrument)
  • – Centrer une étoile brillante de préférence proche du zenith pour limiter les effets de la réfraction atmosphérique et la défocaliser fortement. Un cercle noir apparait en son centre : c’est l’ombre du miroir secondaire qui doit être parfaitement concentrique avec le diamètre externe de l’image.

 

  • – Afficher le réticule qui comporte plusieurs cercles concentriques (“circle”) et le centrer sur l’étoile dont on ajuste la défocalisation pour que son diamètre extérieur coïncide avec un des cercles du réticule (le 4ème ou le 5ème)

  • – Si l’ombre du secondaire n’est pas centrée, agir sur une des vis de réglage du miroir secondaire puis recentrer le réticule sur l’étoile. Répéter cette étape autant que nécessaire jusqu’à obtention d’une image concentrique.
  • – Utiliser Metaguide pour affiner la collimation :
    • – Mettre au point l’image de l’étoile et régler le gain et le temps d’exposition pour obtenir une luminosité élevée mais une étoile non saturée. Moyenner sur 5 s (Stack Time). Vérifier sur la courbe représentant le profil de luminosité de l’étoile (en bas à gauche de la fenêtre principale).

      • – Utiliser un filtre rouge ou mieux un filtre H-alpha pour une obtenir image de diffraction plus lisible. Un zoom de l’étoile s’affiche en fausses couleurs en bas à droite de la fenêtre principale. La ligne rouge du dessus indique que la luminosité de l’étoile est saturée ou trop élevée. Le point rouge désigne la direction du défaut de collimation.
      • – Agir de nouveau sur les vis de réglage du miroir secondaire pour obtenir une figure de diffraction avec des anneaux d’Airy réguliers.

Remarque : l’aspect de la figure de diffraction varie avec la longueur d’onde de la lumière, l’obstruction ou le F/D.

Effet de l’obstruction :

Effet du F/D :

Effet de la longueur d’onde de la lumière

 

Comments are closed.